Les mots qu'on ne me dit pas de Véronique Poulain

Publié le par Stefsav

Les mots qu'on ne me dit pas de Véronique Poulain

Résumé :

 

144 pages

 

« “ Salut, bande d’enculés ! ”

C’est comme ça que je salue mes parents quand je rentre à la maison.

Mes copains me croient jamais quand je leur dis qu’ils sont sourds.

Je vais leur prouver que je dis vrai.

“ Salut, bande d’enculés ! ”

Et ma mère vient m’embrasser tendrement. »

Sans tabou, avec un humour corrosif, elle raconte. Son père, sourd-muet. Sa mère, sourde-muette. L’oncle Guy, sourd lui aussi, comme un pot. Le quotidien. Les sorties. Les vacances. Le sexe. D’un écartèlement entre deux mondes, elle fait une richesse. De ce qui aurait pu être un drame, une comédie. D’une famille différente, un livre pas comme les autres.

 

Mon avis :

 

Après m'être régalée au cinéma en allant voir "La famille Bélier", film dans lequel Véronique Poulain a collaboré, j'ai eu envie de dévorer ce livre, de me replonger dans cet univers particulier d'une enfant entendante grandissant dans une famille de sourds.

Ayant travaillé dans le monde des sourds, certaines anecdotes m'ont touchées, d'autres m'ont émue parfois me faisant monter les larmes au bord des yeux : aucun doute pour moi, Véronique Poulain nous livre avec beaucoup d'humour et en même temps un mélange de pudeur et parfois d'impudeur, un brin de cynisme ce que peut être le quotidien d'un enfant différent dans une famille différente !

Il ne faut pas s'attendre à lire l'autobiographie intégrale de l'auteur, mais un enchaînement d'anecdotes livrées au fur et à mesure, avec le sentiment parfois d'un saut du coq à l'âne.

Un livre rapide et plaisant à lire, que je relirais avec plaisir dans quelques temps !

Publié dans Autobiographie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article