L'été des Lucioles de Gilles Paris

Publié le par Stefsav

L'été des Lucioles de Gilles Paris

Ce livre fait partie de la sélection du prix "Yaka'lire", prix des lecteurs de la médiathèque de Cormelles le Royal (http://www.ville-de-cormelles-le-royal.fr/bibliothequeleblog/?catid=4)

J'ai déjà lu trois des livres de cette sélection en fin d'année 2014 :

- Le liseur du 06h27 de Jean-Paul DIDIERLAURENT

- Réparer les vivants de Maylis de KERANGAL (très beau, il faudra que je vous en parle !)

- Les suprêmes de Edward KELSEY MOORE

 

Résumé :

222 pages

" J'ai deux mamans et un papa qui ne veut pas grandir. "

Ainsi commence l'histoire de Victor, qui vient d'arriver dans la villégiature familiale du Cap-Martin. Cet été caniculaire s'annonce sous le signe de l'étrange avec une invasion de lucioles, des pluies sèches et des orages aussi soudains que violents.

Du haut de ses neuf ans, Victor a quelques certitudes.

C'est parce que François n'ouvre pas son courrier qui s'amoncelle dans un placard que ses parents ne vivent plus ensemble.

C'est parce que Claire et Pilar adorent regarder des mélos tout en mangeant du pop-corn qu'elles sont heureuses ensemble.

Et c'est parce que les adultes n'aiment pas descendre les poubelles au local peint en vert qu'il a rencontré son meilleur ami Gaspard.

Pourtant, de nombreuses questions restent sans réponse. Pourquoi François refuse-t-il de grandir ? Pourquoi Alicia, son aînée, fugue-t-elle sans arrêt ? Qui était Félicité, la soeur de son père dont on ne parle jamais ?

Sur l'étroit chemin des douaniers qui surplombe la côte et relie Cap-Martin à Monaco, Victor rencontrera deux jumeaux, Tom et Nathan, qui lui ouvriront les portes d'un monde imaginaire et feront émerger des secrets de famille trop longtemps ensevelis. G

illes Paris brosse les portraits de personnages attachants : une ado nonchalante, une maman libraire, un père-enfant et décrit avec tendresse l'univers poétique du petit Victor.

Un roman d'apprentissage sensible et drôle.

 

Mon avis :

Dans ce livre, Gilles Paris réussit un superbe mélange de douceur et de poésie, tout en nous entraînant dans la réflexion au travers de cette famille homoparentale, de ces amitiés fantasques et du secret autour de ce papa qui refuse de grandir et qui ne parvient à venir profiter de cet appartement dont il a hérité de sa soeur.

Ce livre a un côté magique qui réveille ce petit garçon de 9 ans qui sommeille en chacun de nous. Il nous emmène dans ces superbes paysages méditerranéens qu'il décrit si bien.

Au fil des pages, il a réussi à me faire sourire, à m'amuser, à rire et parfois aussi à m'émouvoir.

Un très joli roman qui fait partie des deux coups de coeur que j'ai eu parmi ces premiers romans lus dans la sélection !

Un livre que l'on peut lire dès l'adolescence...

 

 

 

 

Publié dans Prix Yaka'lire, Roman

Commenter cet article