Dix-sept ans de Colombe SCHNECK

Publié le par Stefsav

Dix-sept ans de Colombe SCHNECK

Résumé :

 

96 pages

 

« On m’a élevée ainsi : les garçons et les filles sont à égalité. Je suis aussi libre que mon frère, ma mère est aussi libre que mon père. C’est faux. Je suis une fille, pas un garçon. J’ai 17 ans, mon corps me trahit, je vais avorter.
 J’y pense toujours, je n’en parlerai jamais à personne. Parfois, je ne suis pas loin de dire le mot, de le partager  avec une amie proche. Et puis non, je renonce. Pourquoi ce silence ? »

C. S.

 

(Résumé : Editions Grasset)

 

Mon avis :

 

17 ans... âge de l'inscouciance, de la découverte de l'autre, de la sexualité pour Colombe Schneck, qui nous livre dans cette courte autobiographie un passage de sa vie qui l'aura marquée à jamais...

En cette période où nous vons "fêté" les 40 ans de la loi Veil rendant légal en France l'avortement, où certains aimeraient assouplir cette loi, d'autres revenir en arrière, l'auteure nous livre ici ce qu'elle a vécu en 1984, année du bac pour elle...

Elle grandit dans une famille de médecins, où il n'y a pas de tabou, particulièrement en ce qui concerne la sexualité, ses parents l'orientant même à sa demande vers un gynécologue pour qu'elle se voit prescrire la pillule... Mais à 17 ans, la nouveauté de la pillule laisse ensuite place à l'oubli... un oubli qui fera qu'elle réalisera ensuite qu'elle est enceinte à un mois du bac...

Elle nous raconte de façon succinte son parcours vers l'avortement... Cela semble si simple parfois lorsqu'elle le raconte... Elle est décidée à ne pas garder cet enfant qu'elle n'a pas désiré et qui risque de changer à jamais le cours de sa vie... Le jour J arrive... et la vie reprend...

Sauf que 30 ans après, elle peut comme elle le confie, avouer cet avortement et voir ce qu'il a laissé comme marque dans sa vie, "cet absent" comme elle l'appelle. Cette épreuve ne l'a pas laissée aussi indemne qu'on pourrait le croire à la lecture de certains passages du livre...

Un livre court, rapide à lire (je l'ai lu en 30 minutes !), qui je pense pourrait être donné à lire à des adolescentes afin de les sensibiliser aux conséquences d'une grossesse non souhaitée : non, avorter n'est pas si simple, et aucune femme ne peut en ressentir sans "séquelle" quelles que soient les raisons qui l'y ont poussée...

Publié dans Autobiographie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article