La ville orpheline de Victoria HISLOP

Publié le par Stefsav

La ville orpheline de Victoria HISLOP

Résumé :

 

368 pages

 

Chypre, été 1972. La ville de Famagouste héberge la station balnéaire la plus prisée de la Méditerranée, rayonnante et bénie des dieux, où Chypriotes grecs et turcs vivent en parfaite hamonie.
Un couple ambitieux y ouvre Le Sunrise, hôtel dont le luxe surpasse tous les autres.
Lorsqu'un putsch grec plonge l'île dans le chaos, celle-ci devient le théâtre d'un conflit désastreux. Famagouste est bombardée. Quarante mille personnes, n'emportant que leurs biens les plus précieux, fuient l'armée en marche. Parmi eux, Aphroditi, contrainte de suivre son mari sans savoir si elle pourra un jour revoir son amant.
Dans la ville désertée, seules deux familles demeurent : les Georgiou et les Özkan.
Voici leur histoire.

 

(Résumé : Escales Editions)

 

Mon avis :

 

Depuis ma découverte de Victoria Hislop avec "L'île des oubliés", je vous avoue que j'ai dévoré chacun de ses romans sans jamais l'ombre d'une déception : "Le fil des souvenirs", "une dernière danse" et maintenant celui-ci...

Une fois de plus, Victoria Hislop nous entraîne dans les îles grecques, Chypre cette fois, pour nous conter une période de leur histoire difficile... Cette fois, nous prenons la direction d'une station balnéaire paradisiaque, Famagouste, de ses hôtels de luxe, où les touristes profitent du soleil et de la douceur de la vie... Savvas Papacosta a décidé de profiter de la fortune de sa femme pour faire frutifier son patrimoine hôtelier et fait édifier le plus grand de tous les palaces, le Sunrise... Mais il n'avait pas prévu que le contexte géopolitique évoluerait, qu'un putsch viendrait mettre à mal l'île et plus particulièrement Famagouste...

On découvre alors les conséquences de ce chaos à travers la vie de deux familles, des Chypriotes grecs d'un côté, les Georgiou et des Chypriotes turcs de l'autres, les Özkan, qui finiront par demeurer les seuls habitants à ne pas avoir quitté Famagouste et qui devront s'unir par-delà leurs divergences de point de vue pour pouvoir survivre.

Une fois encore, j'ai aimé au-delà du roman, découvrir des pans de l'histoire grecque que je ne connaissais absolument pas. Victoria Hislop trouve les mots pour nous faire rêver de ces paysages magiques, mais aussi pour nous décrire l'horreur de ces situations dramatiques engendrées au cours de l'Histoire.

On retrouve dans ce livre la plume de Victoria Hislop, toujours agréable à lire. Une auteure qui prend le temps de nous laisser découvrir peu à peu les personnages, ne nous livrant pas tout d'eux dès le départ, elle sait rendre leurs aventures palpitantes, nous entraîne dans leurs espoirs, leurs tristesses et aussi leurs désespoirs.

Un roman à  glisser sans l'ombre d'une hésitation dans vos bagages cet été si vous connaissez cette auteure. Si vous souhaitez la découvrir, je vous conseille de commencer par découvrir "L'ïle des oubliés', son premier roman que j'ai juste adoré !

 

 

Publié dans Roman

Commenter cet article