Le sourire des femmes de Nicolas Barreau

Publié le par Stefsav

Le sourire des femmes de Nicolas Barreau

Résumé :

À Paris, un triste vendredi de novembre. Aurélie, en plein chagrin d’amour, remarque dans une librairie un roman intitulé Le Sourire des femmes. En le feuilletant, stupeur ! : non seulement elle y découvre le nom du restaurant dont elle est propriétaire, mais, de plus, l’héroïne lui ressemble comme deux gouttes d’eau. La lecture passionnée de ce roman lui redonne goût à la vie. Intriguée par tant de coïncidences, elle décide d’entrer en contact avec son auteur. Mais rencontrer le mystérieux Robert Miller par l’intermédiaire de son éditeur s’avère étrangement difficile… Comédie romantique qui peint avec saveur un Paris pittoresque et gourmet, Le Sourire des femmes revisite le nouveau désordre amoureux non sans un soupçon de magie et un zeste d’enchantement.

Délicieusement romantique. Madame Figaro.

(Source : Editions J'ai Lu)

Mon avis :

Ce livre est le premier reçu dans le cadre de mon abonnement à #LaKube, à ma plus grande joie car il figurait depuis un long moment dans ma WishList ! Je n'ai donc pas résisté à le lire dès mon premier livre de l'année terminé.

Et je dois avouer qu'il a été mon premier coup de coeur de l'année 2017 et a répondu haut la main aux attentes que j'en avais ! J'avais besoin de lire un livre "léger", facile à lire et véhiculant un certain optimisme... Je traverse des moments difficiles de ma vie, et j'avoue que le personnage d'Aurélie Bredin m'a touchée. Se reconnaître dans la description du personnage principal d'un roman dès les premières pages doit faire un effet monumental...

Alors certes, le côté romance et clichés est présent et on s'attend très vite à voir naître une histoire. Mais ce n'est pas le côté le plus intéressant pour moi.

J'ai apprécié ces descriptions de Paris, cette découverte du monde de l'édition, et le côté "je retrouve mon optimisme" d'Aurélie Bredin.

Il ne faut pas s'attendre à de la grande littérature, mais à passer un moment agréable, sans prise de tête, même si on s'attend plus ou moins à la chute de l'histoire.

Ce livre correspond au défi n° 56 du Défi Lectures 2017 et à la lettre S de l'Abécédaire Livresque.

Commenter cet article