Journal intime d'un chat acariâtre de Frédéric Pouhier et Susie Jouffa

Publié le par Stefsav

Résumé :

Dans ce livre à mourir de rire, découvrez le quotidien d'un chat hors du commun... et pourtant si réaliste !
Vous allez adorer le détester !

"Je me présente, je suis un petit chat de 6 mois, vif, intelligent, beau, facile à vivre et modeste. Après avoir bourlingué de foyer en foyer, je viens d'être recueilli par une famille tout à fait détestable. Je ne connais pas leur nom, appelons-les la famille Crétin, ça leur va à merveille. Je vais vous raconter mon quotidien."

"Si je devais résumer ma philosophie de vie en une phrase, ce serait :« Un esprit sain dans un coussin. »"

"Quand je m'ennuie, je mange. Quand je suis heureux, je mange. Quand je suis triste, je mange.
Mais qu'on ne vienne pas me dire que je suis gourmand, ça va m'énerver, et quand je suis énervé, je mange."

"22 novembre, 75e jour de captivité.
Ce matin, action coup de poing ! J'ai décapité une souris et leur ai apporté le corps sur leur lit. Cette action barbare est nécessaire pour faire comprendre à mes geôliers de quoi je suis capable. La mission a lamentablement échoué, ils se sont extasiés bêtement à grand renfort de paroles onctueuses et condescendantes: "mais quel bon chat, c'est un bon chasseur, ça !".
Je crois que je vais devoir monter d'un cran en violence..."

(Source : First Editions)

Mon avis :

Je suis tombée totalement par hasard sur ce livre en visitant les rayons de la nouvelle bibliothèque de Caen... Le petit format et sa couverture amusante m'ont d'abord attirée, le titre m'a faite sourire, et la lecture du résumé m'a donné envie de le glisser dans ma tote bag pour l'emprunter... Et je dois vous avouer que ce cher Edgar m'a fait sourire !

C'est une lecture simple, le genre de lecture qui ne demande pas une concentration énorme, idéale pour les transports en commun, le bord de mer ou de piscine, la lecture des jours de grosse fatigue...

Et en même temps, on se dit que finalement ce cher Edgar nous décrit sa vie avec sa vision de chat, mais qu'il a peut-être une vision très juste !

Ce livre a été ma première lecture pour le premier challenge Week-end à 1000 de l'année, mais a aussi permis de remplir la lettre J de l'Abécédaire Livresque.

Cette lecture correspondait aussi au défi 66 du Défi Lecture 2017 : lire un livre où le personnage principal n'est pas humain.

Commenter cet article